C'est quoi un blog? Michael vous explique

Publié le par chiaroux

Salut les copines ! Moi c'est Michael. J'me permets de piquer la place de rédacteur à Chiara pour vous parler d'un projet qui vous concerne toutes. Dans le cadre de mes études en médias et communication, où on étudie notamment les "nouveaux médias" du web social, j'ai choisi comme sujet d'étude ce magnifique blog. Non, je ne vous apprendrai pas à faire de bougies, et non je ne porterai pas de jupes longues qui me font des jââââmbes de rêêêêves ma chéééériiiieeee *Cristina Cordula OFF*. Ici, je parle de fonctionnement subjectif, d'implication de la rédactrice dans son énoncé, d'interchange avec les utilisatrices, de collaboration et d'aspect participatif ; ça peut paraître barbant aux premiers abords, mais c'est pourtant ce que vous faites tous les jours mesdemoiselles ("Bouuuh mais ça se dit plus, mets-toi à la page Michou !). Trêve de bavardages, place au texte !

Activité 16 - Analyse d’un blog

Une expression multi-adressée

 

Le blog de Chiaroux :

 

Le blog de Chiara. Ou bien un autre des milliers de blogs créés chaque jour sur la plateforme Overblog. La différence, c’est que Chiara est jeune, montpéllieraine et que son blog perdure ! Ambassadrice pour la célèbre marque cosmétique Avon, employée en prêt-à-porter, étudiante marketing et commercial, fervente utilisatrice du réseau social Instagram et créatrice à ses heures perdues, la création d’un blog n’était pour elle que la suite logique d’une jeune vie bien remplie.

 

L’interface est on ne peut plus classique pour un blog créé sur une plateforme telle que Overblog. Les billets sont classés du plus récent au plus ancien, et un menu sur la droite nous permet d’accéder à des catégories préalablement établie par l’administratrice. Le rythme de publication est en quelque sorte soumis aux impératifs du but de ce blog : proposer des tenues diverses et variées, en fonction des saisons, pour des jeunes femmes. Le problème, c’est qu’elle est soumise à l’emploi du temps de son/ses photographes attitré(s). Son blog est également jonché de petites anecdotes quotidiennes, postée autant par les abonnées du blog que par la créatrice. C’est ce qui fait à mes yeux la force de ce blog : à chaque nouvelle publication, on ne sait jamais à quoi s’attendre ; la webmaster aime jouer avec ses abonnées. Ainsi, la dernière publication, “Ma robe bleue + concours” date du 6 avril 2014 (nous sommes le 14 avril 2014). Néanmoins, de façon générale, il faut compter environ un à deux articles par semaine.

 

L’un des avantages de l’univers de Chiara, c’est que le blog n’est pas à prendre comme une entité unique : elle a en effet créé une page Facebook (accessible grâce à un widget présent sur la page principale du blog), et possède un compte Instagram régulièrement actualisé, et tout aussi intéressant sur des sujets très girly (mode, garçons, actualité, trouvailles). Il est également possible de partager les billets postés via Twitter, Facebook et Google+. Le blog est en effet très récent (juin 2013), et je pense que la plupart de ses visites sont pour l’instant uniquement composée des personnes de son entourage plus ou moins direct. Le nombre de commentaires est visible via une petite bulle à droite de chaque article, mais ne sont pas forcément révélateurs du nombre de sites (un utilisateur silencieux reste un utilisateur (cf. Xavier De la Porte, “Que faire des commentaires ?”, 2014). L’abonnement au blog est également possible, ce qui permet d’être averti directement par mail de nouvelles publications ou modificiation. Il suffit pour cela de rentrer une adresse e-mail (sorte de newsletter). Ainsi, malgré de modestes visites, l’univers entier de Chiara est disponible sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Pinterest, Lookbook, Famest), sans compter les partenariats qu’elle effectue dans le monde de la mode (Avon, My Sweetie Box, Debbie Deana)

 

 

 

C'est quoi un blog? Michael vous explique

 

Le billet que j’ai choisi d’analyser n’a pas été écrit par la créatice, mais par une guest : Dstitute (tout simplement parce que c’est l’un des articles qui possède le texte le plus long et donc le plus intéressant à analyser en termes de contenus).

On peut tout d’abord observer que l’énonciatrice est extrêmement impliquée dans son discours, et celui-ci est en contraste par rapport au reste du blog : quand Chiara nous parle de mode, de robes d’été et de makeup, Marianne nous matraque ses vérités toutes plus vraies les unes que les autres sur les pseudo-régimes et les joies du rééquilibrage alimentaire : “on ne démarre jamais rien pour de vrai quand on se dit « je commence lundi. » Vous savez pourquoi ? Parce que si vous étiez vraiment motivée, vous commenceriez direct. Et des régimes du lundi, j’en ai dix ans d’expérience derrière moi. Alors j’ai commencé tout de suite, en milieu de semaine, en milieu de journée.”. La subjectivité est ici à son paroxysme : l’auteure utilise des éléments de sa propre vie pour étayer son agurmentation. Et ça marche ! Son billet, brillamment rédigé, a fait réagir les internautes. En cela, l’article reste en parfaite adéquation avec le reste du blog, puisque Chiara, elle, s’utilise elle-même comme modèle pour présenter ses idées de look et ses nouvelles trouvailles. De plus, la sobriété de l’article ne fait que renforcer les arguments principaux de l’article (pas d’hyperliens vers des sites extérieurs qui pourraient créer des interférences, seulement un compte rendu d’une expérience personnelle auxquelles les abonnées peuvent se référer).

 

 

 

C'est quoi un blog? Michael vous explique

En termes de représentation de soi établis par Dominique Cardo, ce blog et ce billet s’établissent dans une dimension de recrutements des pairs : Chiara n’est en effet qu’une amateure de la mode, mais il n’empêche que son blog peut lui servir pour sa future employabilité et l’aider à être visite pour peut-être entrer dans le monde de la mode.

 

En conclusion, nous pouvons dire que la création d’un blog de mode pour Chiara n’est pas une fin en soi, malgré son parcours déjà bien rempli en tant qu’ambassadrice de la marque Avon. En parallèle de ses études, cela lui permet d’établir une visibilité non négligeable dans le milieu déjà saturé de la mode amateur, et ainsi de créer sa marque afin de sortir son épingle du jeu. Les abonnées en sont fans, et peut-être seront-elles un jour ses plus fidèles clientes. De plus, ce blog lui a permis de jeter des bases dans des partenariats avec plusieurs sociétés tournant autour de la mode, et ce n’est que le début…

 

Trois mots pour résumer ce blog : Girly - Mode - Lifestyle

 

Michael S.

Commenter cet article

Mélody 29/04/2014 11:04

Quelle belle analyse !
Longue vie à Chiara ! <3